Le collectif "Silence ! On tue nos enfants" s'est fait entendre

  • Source: : Seneweb.com | Le 10 mars, 2018 à 00:03:09 | Lu 3885 fois | 9 Commentaires
content_image

Le collectif "Silence ! On tue nos enfants" s'est fait entendre

Le collectif "Silence ! On tue nos enfants" a organisé une marche, ce vendredi, pour dénoncer les enlèvements d'enfants qui font l'actualité au Sénégal ces derniers jours. Partis du Rond-point Vieux Sing Faye, les manifestants se sont arrêtés devant la Rts.

Après avoir attendu en vain de pouvoir s'exprimer devant les caméras de la chaîne nationale, les têtes de file de manifestation durent lire leur mémorandum devant la presse privée uniquement.

Coordonnateur du Comité initiative des intellectuels du Sénégal (CIIS), Pr Malick Ndiaye, était de la partie.

"Je suis venu parce que tout simplement la société sénégalaise est en train de se recomposer sur un axe qui n'a plus rien à voir avec la classe politique qu'elle soit de l'opposition ou du pouvoir. Maintenant, ce sont les enfants qui manifestent. La semaine dernière, c'était des élèves qui sont sortis pour demander le droit de poursuivre leurs études… Aujourd'hui, ce sont nos enfants, les bébés, contre des crimes odieux, les viols, les assassinats."

Le sociologue de poursuivre : "Mais c'est incroyable, ce qui s'est passé à Khombole. On a extrait le sang d'une jeune fille et on lui a coupé les cheveux. Cela veut dire qu'il y a des sortes de magiciens qui, à la veille des élections politiques qui se profilent, sont en train de faire des sacrifices humains. Donc, les urgences citoyennes sont là. C'est pour cela que beaucoup de collègues des universités sont venus."


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonymehypocrite De Chef Armee En Mars, 2018 (01:43 AM) 0 FansN°: 1
NOTRE ARMÉE COMME NOTRE POLICE NE SERVENT QU'A PERTURBER LA POPULATION ET RIEN D'AUTRE .



TJRS MANIPULÉE COMME DES IGNORANTS.



AUCUNE GRANDEUR DANS CE PAYS .



OU SONT LES HYPOCRITES QUI NOUS PARLAIENT DE NTS ET DE FORUM CIVIL DE Y EN A MARRE .



TOUS DES CORROMPUS C'EST POURQUOI L'AFRIQUE ET LE SÉNÉGAL NE DÉCOLLERA JAMAIS.



"LE SÉNÉGALAIS EST LE DÉMON DE SON PROCHAIN."



QUE DISENT LES SOIT DISANT MARABOUTS.
Defaillances Sur Toute La Lign En Mars, 2018 (02:51 AM) 0 FansN°: 2
Il etait temps qu'on manifeste dans notre pays, qu'on agisse contre les enlèvements, assassinats et sacrifices d'enfants. On attend la réaction des autorités publiques, des guides religieux, des chefs coutumiers et autres voix autorisées du Senegal pour dire NON AUX ENLEVEMENTS ET ASSASSINATS DE NOS ENFANTS, DES ENFANTS DU SENEGAL.



Mais jusque-là, à part la manifestation de ce collectif, c'est comme si de rien n'était. Les gouvernants et les religieux sont toujours attendus pour parler, agir et faire en sorte que cessent les horreurs qui depuis quelques mois sont commises régulièrement aux quatre coins du pays et qui plongent les parents, les familles dans une angoisse permanente. Les rapts, les tentatives d'enlèvement, les morts atroces d'enfants sont régulièrement relatés dans la presse écrite, sur les réseaux sociaux.



Face à cette atmosphère de terreur provoquée par ces enlevements et assassinats d'enfants, les forces de sécurité (police et gendarmerie) ne semblent pas jouer le rôle de prévention, de protection et de répression que les populations sont en droit d'attendre d'elles. C'est la défaillance totale. Le gouvernement, par le biais du ministere de l'interieur et de la justice, ne semble egalement pas préoccupé par la situation de terreur dans laquelle vivent les familles senegalaises. Les guides religieux sont egalement attendus.



Mais hélas, c'est toujours silence radio. Comme si de rien n'etait!



Mais ou va notre pays, ce pays dont on nous rabache a longueur de temps que c'est un havre de paix, de sécurité, de félicité, un pays béni par ses saints ancêtres.
Anonyme En Mars, 2018 (03:24 AM) 0 FansN°: 3
parlez wolof, pulaar ou serere, arretez vos complexes.
Anonyme En Mars, 2018 (10:55 AM) 0 FansN°: 4
bravo mesdames, on est fières de vous.il faut instaurer la peine de mort pour les criminels :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
Anonyme En Mars, 2018 (13:19 PM) 0 FansN°: 5
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. Y’EN A MARRE DES HERITIERS DE WADE. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
Anonyme En Mars, 2018 (13:39 PM) 0 FansN°: 6
Bonne initiative bravo mais la prochaine fois plus de communication auprès des médias surtout les radios et télés pour que le message passe
Anonyme En Mars, 2018 (14:10 PM) 0 FansN°: 7
Tres belle initiative et bonne, continuation.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com